La consommation énergétique est l’un des postes de dépenses les plus importants dans un logement. Elle peut grimper très vite, surtout lorsque la maison est mal isolée. Heureusement, il est possible d’éviter cela en réalisant des travaux de rénovation énergétique. Dans ce guide, nous vous présentons l’une des aides qu’apporte l’État aux propriétaires qui souhaitent refaire l’isolation de leur logement : le crédit d’impôt.

Travaux d’isolation : en quoi consiste le crédit d’impôt ?

Lorsque vous décidez de réaliser des travaux d’isolation dans votre maison, vous pouvez prétendre au crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE). Comme son nom l’indique, le CITE est un dispositif instauré en 2014 et qui vise à réduire les charges des particuliers qui s’engagent à accroître l’efficacité énergétique de leurs logements. Si vous êtes éligible à cette aide, vous pouvez donc bénéficier d’une réduction d’impôt de 30 % sur le montant imposable des travaux d’isolation entrepris.

travaux d'isolation crédit d'impôt

Quelles sont les conditions du crédit d’impôt lors des travaux d’isolation ?

Pour jouir du crédit d’impôt dans le cadre d’une rénovation de votre logement impliquant des travaux d’isolation, certains critères sont à respecter.

Le profil type du bénéficiaire du CITE

Les bénéficiaires du CITE sont avant tout des personnes imposables et qui vivent en France. De plus, seuls les travaux d’isolation engagés pour le compte des résidences principales sont considérés. La construction de ces dernières doit avoir été achevée au moins deux ans avant la date de réalisation des travaux d’isolation.

Le plafond éligible

La loi a fixé un plafond pour les dépenses donnant droit au CITE. Sa valeur dépend essentiellement de votre statut. Il est fixé à 8 000 euros pour les personnes seules et à 16 000 euros pour les personnes mariées. Chaque enfant que vous avez à charge peut vous faire bénéficier d’une marge supplémentaire de 400 euros. Si les coûts de vos travaux d’isolation dépassent les seuils prévus, la différence n’est pas considérée dans les calculs.

Les qualifications du prestataire

Pour bénéficier du CITE, il faut nécessairement que l’entreprise qui réalisera les travaux ait la certification RGE. Au-delà de son caractère obligatoire, ce label certifie que votre prestataire est compétent dans son domaine et qu’il possède les qualifications requises pour réussir votre projet.

Si vous recherchez un artisan qualifié pour la prise en charge de vos travaux de rénovation énergétique en Haute-Garonne, vous pouvez faire confiance à APCO. Détenteurs d’une certification RGE/QUALIBAT, nous intervenons depuis plusieurs années à Toulouse et dans les communes environnantes pour les projets d’isolation, de toiture, de zinguerie et d’avancée de toit. Nos interventions sont durables et garanties sur 10 ans, tout en vous permettant de bénéficier du crédit d’impôt.

Maprimerénov’, la nouvelle aide à la rénovation énergétique

Depuis le 1er janvier 2020, le CITE cède progressivement sa place à un nouveau dispositif : Maprimerénov’. Destinée essentiellement aux familles les plus modestes, cette nouvelle aide financière est octroyée par l’Anah (agence nationale de l’habitat).

Tout comme le CITE, Maprimerénov’ n’est versée que si l’artisan en charge des travaux est qualifié RGE pour la protection de l’environnement. Elle ne concerne que les habitats construits en France Métropolitaine et en Outre-mer depuis au moins 2 ans. Le dispositif sera complètement déployé d’ici le 1er janvier 2021. À partir de cette date, il couvrira en plus des propriétaires occupants, les syndicats de copropriété et les propriétaires bailleurs.

Le montant de la prime ne peut excéder 20 000 euros par ménage, sur 5 ans.

Que retenir ? Le crédit d’impôt est une opportunité pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique sans faire face à des dépenses trop importantes. Pour être éligible à cette aide, vous devez faire appel à une entreprise certifiée RGE telle qu’APCO.

ZA Broucassa
31370 Poucharramet

Contact

SUIVEZ-Nous